Une équipe de scientifiques de l’université de Gand a récemment découvert Batrachochytrium salamandrivorans (Bsal), un champignon pathogène asiatique qui dévore littéralement la peau de nos Salamandres et des Tritons. Les animaux en meurent peu de temps après avoir été infectés.

En conséquence, nous vous invitons à être vigilants au moment de vos prochaines observations d’urodèles et notamment de Salamandres lors des migrations automnales. Les départements du nord et du nord-est sont les plus concernés.

En effet, des symptômes peuvent être observés et notamment de petits ulcères d’1 à 2 mm de large sur la peau. Par ailleurs, l’animal infecté peut être apathique, ou au contraire atteint de problèmes de coordination motrice. En cas de doute, n’hésitez pas à nous envoyer une photographie.

Actuellement, la maladie n’a pas été détectée en France, vous trouverez ici une carte de sa répartition connue.

Vous trouverez de nombreuses informations sur cette maladie sur le site internet de nos collègues de l’association NATAGORA ainsi que sur le site internet Alerte Amphibiens.

Et surtout ne touchez pas un animal en bonne santé après avoir touché un individu mort ! Respectez le protocole d’hygiène disponible ici.

Vous pouvez télécharger et diffuser librement le poster ci-après qui indique la marche à suivre en cas de découverte d’un animal mort ou souffrant :