Actualité

Une « nouvelle » espèce de serpent en France

Une nouvelle étude publiée dans la revue Scientific Reports (en accès libre sur ce lien) propose une révision de la taxinomie de la couleuvre à collier. Jusqu’à récemment, deux espèces se trouvaient en Europe : Natrix natrix et Natrix astreptophora. Grâce à un vaste échantillonnage génétique (ADN mitochondrial et nucléaire) sur l’ensemble de l’aire de répartition, une équipe composée de chercheurs allemands, suisses et slovaques a pu intégrer les résultats d’analyses morphologiques, phylogénétiques, d’estimation des temps de divergence ainsi qu’une estimation du taux d’hybridation au niveau des zones de contact. L’une des conclusions est que les couleuvres à collier de l’ouest de l’Europe appartiennent en fait à une espèce différenciée, Natrix helvetica (auparavant considérée comme une sous-espèce de Natrix natrix). Ils ont clarifié les limites de distribution de cette espèce en montrant qu’au niveau de la zone de contact des deux lignées (N. natrix et N. helvetica), le flux de gènes était très réduit et unidirectionnel, correspondant bien à une répartition parapatrique. La couleuvre à collier de Corse devient ainsi Natrix helvetica corsa. Reste maintenant à définir la limite entre Natrix helvetica et Natrix astreptophora sur le versant nord des Pyrénées.

Limite de distribution entre Natrix helvetica (triangles bleus) et Natrix natrix (cercles jaunes). Les étoiles et triangle rouges correspondent à des individus introduits et présentant un profil génétique encore différent. Carte tirée de Kindler et al. 2017. Scientific Reports. (Cliquez sur la carte pour l’agrandir).

La couleuvre à collier en France doit maintenant être nommée Natrix helvetica (ici un individu du Tarn, photographie JP Vacher).